Abd el-Kader, “el Djezairi” (1808-1883), Algerian religious and military leader

The Emir Abd el-Kader, “el Djezairi”, was an iconic Algerian religious and military leader who opposed French colonial aspirations in Algeria. (For further reading about Abd el -Kader, please continue to his Wikipedia page…).

Tinco Lycklama met Abd-el-Kader in Damascus, on 27 June 1868. It is presently unclear why exactly Tinco wished to meet with him, except if only by a personal fascination to meet this remarkable man. It is, however, possible that Abd el-Kader provided Tinco with an introduction to Lady Digby (Jane Ellenborough), who would procure Tinco with the necessary guidance to be able and travel the dangerous routes to reach Palmyra. (This will be further examined).

Below the picture of Abd el-Kader, a transcription of the original passage (in French) about Tinco’s encounter with Abd el-Kader.

 

Abd-el-Kader "el Djezairi" (1808-1883), Algerian religious and military leader
Abd-el-Kader “el Djezairi” (1808-1883), Algerian religious and military leader

 

Transcript from Tinco Lycklama’s “Voyage…”, Volume IV, pages 556-558

Je m’étais proposé de rendre visite à l’émir Abd-elKader qui, après s’être illustré dans la défense héroïque du sol de sa patrie avait encore ajouté à sa réputation par sa conduite généreuse à l’égard des chrétiens, lors des massacres de Damas où il avait pris sa retraite. Il accueillait volontiers les Européens, et lui ayant, dans la matinée, fait demander de me recevoir, j’en reçus l’invitation de me présenter chez lui le même jour à cinq heures.

L’Émir occupait une grande maison semblable à toutes celles de la ville, sans la moindre apparence extérieure. Entré par la petite porte, je me trouvai dans une vaste cour, avec fontaine de marbre au milieu, ombragée de beaux arbres. Les soldats de la garde algérienne, amenée d’Afrique par Abd-el-Kader, allaient et venaient. Ce fut l’un des officiers qui m’introduisit auprès de l’Emir, lequel me reçut dans une salle basse située au fond de la cour, et simplement meublée de divans en étoffes de Damas : au-dessus étaient fixées, sur les murs, de fort belles armes. L’un des kawas du consulat de France me servait d’interprète. On connaît la réserve proverbiale d’Abd-el-Kader. Après les premiers compliments, où j’eus soin de rappeler le souvenir de sa belle conduite à l’égard des chrétiens, l’Emir m’adressa quelques questions sur mon pays, qui me permirent de juger qu’il n’ignorait rien de la situation respective des diverses nations européennes. Je lui dis que je connaissais l’Algérie, que j’avais visitée deux fois ; mais c’était l’un des sujets dont il aimait le moins à parler. Il changea de conversation, et la mit avec beaucoup d’aisance sur mes voyages, dont je lui fis l’itinéraire en quelques mots. Les noms de Bagdad, de Couffah et de Kerbélah me parurent le frapper surtout, et je dus satisfaire sa curiosité de zélé musulman à l’égard de ces lieux célèbres dans l’histoire de l’islamisme. Cette entrevue avait duré une demi-heure; je crus le moment venu de prendre congé. L’Émir se leva, et me donnant la main à l’européenne : « Je vous remercie, me dit-il, d’avoir pensé à un exilé; je ne vous reverrai plus, mais mes vœux vous suivront; que la protection divine soit avec vous! »

D’autres ont parlé de la personne d’Abd-el-Kader ; je ne puis que confirmer ce qu’on a dit de la finesse de sa physionomie et de la grâce de ses manières. Sa parole était grave et douce; c’est à son regard plein d’assurance et d’autorité qu’on reconnaissait surtout l’homme fait pour commander et entraîner les autres.

 

Advertisements

One thought on “Abd el-Kader, “el Djezairi” (1808-1883), Algerian religious and military leader

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s